Voilà, Sasha a eu 3 ans, le 2 décembre exactement
148311_1662431716137_1097545949_1794679_5930978_n
Ma Sashounette a 3 ans. Elle continue de s'exprimer de mieux en mieux, nous surprenant parfois par ses reflexions , comprend l'humour et s'essaye parfois à faire des blagues  (sort un mensongé clairement éhonté en souriant, puis lance ensuite un "Non, je rigooooole, hihi, n'importe quoi Sasha !")et ça vaut mieux qu'avec nous elle capte vite le second degré ;)
Elle fait de plus en plus de choses toutes seule, s'autonomise vraiment, mange plus facilement toute seule (depuis qu'elle mange à la cantine) colorie sans trop dépasser, adoooooore Ponyo sur la falaise et Totoro, mais vient de découvrir Némo (Mais elle est où la maman de Némo ? Ahem...) sait compter seule jusqu'à 25 etc ...

Suite à ma reprise de boulot, il y a eu des petits moments difficiles, même si on l'avait preparée. Il y a eu ce premier week end ou j'ai bossé deux fois 8h, ou je rentrais le soir quand elle allait se coucher. Elle a pour la première fois de sa vie passé 2 journées entières quasi sans moi, et que avec son père. Ca les a rapprochés bien sûr, et j'en suis heureuse, mais c'etait tellement étrange, comme un changement de rôles, moi au taf elle à la maison avec son père . Oui, ça m'a fait mal, le deuxième soir, quand je suis rentrée et qu'elle m'a a peine accordée de l'attention, et où il fallait que ça soit son père qui fasse tout. Mettre le gilet ? "Non, c'est Papa" Lire les histoires "C'est Papa !" Et maintenant, le soir quand elle veut pas dormir ou si elle se réveille une fois dans la nuit, c'est son père qu'elle appelle plus souvent que moi. C'est drôle, mais c'est équitable quelque part, moi j'ai déjà donné hein ;)
Donc en gros, c'est un mélange d'emotions contradictoires, du positif comme du pas facile, que tout ça nous fait vivre. Parce que du positif, oui il y'en a quand même, le soir je suis naze et j'ai mal aux jambes, mais mes collègues sont chouettes et les clients plutôt agréables. Sasha me voit moins et est plus demandeuse de son père, mais j'adore son grand sourire de ces derniers soirs quand je rentre, qu'elle crie "Maman", et qu'on rit on se faisant des bisous/câlins/chatouilles. Oui ça refait un peu mal quand il faut la coucher alors qu'on s'est à peine vues, mais c'est comme ça, et je sais que j'aurais le temps de profiter un peu d'elle le lendemain matin, je sais qu'elle grandit, que mon quotidien à changé puisque je retravaille à présent, je sais que tout ça devait se faire, et je sais que quelquepart c'est positif, qu'elle ait parfois le temps de ma manquer . Nos moments passés ensemble n'en sont que plus chouettes :)
Elle s'est un peu calmée niveau crise d'opposition, en ce moment ça se traduit plus par des petits ordres, un côté commandante, mais il n'y a plus trop de crises, et de temps en temps j'entends cette douce phrase qui suit une demande de ma part : "Oui d'accord" (et là je me pince presque pour y croire. Ceux qui vivent les affres du terrible two avec leur(s) enfants comprendront aisément à quel point c'est une douce mélopée aux oreilles :))

Bref aujourd'hui, je vais plutôt bien. J'ai passé le plus gros/le plus difficile au taf et à partir de maintenant ne travaillerait que 22h par semaine, ce qui me laissera quand même du temps pour moi, et pour ma puce, et pour Nico ;)

63259_1677136043736_1097545949_1822588_851009_n
63259_1677136163739_1097545949_1822591_4425599_n